Avez-vous déjà pensé à voyager en bateau de plaisance ? Savez-vous que c’est possible à moindre coût et sans expérience, simplement parce que les propriétaires ont souvent besoin de constituer un équipage pour les assister à la manœuvre…

Les propositions d’embarquement sont très variées, tant pour la destination et le programme que dans les conditions d’accueil.
Cela va de quelques jours en Méditerranée à des traversées de plusieurs jours ou plusieurs semaines.
Les conditions d’hébergement vont de spartiates à luxueuses…

Quel type de bateaux :
Sans hésiter un voilier de 10 à 14 m moins rapide, mais plus stable que les bateaux à moteur avec cette sensation de liberté que l’on a lorsque l’on navigue uniquement par la force du vent.

Faut-il être un marin chevronné ?
Chaque capitaine spécifie le degré d’expérience souhaité chez le futur équipier. Les novices sont le plus souvent acceptés, mais sans expérience mieux vaut commencer par quelques jours de navigation côtière avant d’embarquer pour le large durant plusieurs semaines.

bateau à voile
touriste sur voilier
Web tv de voyages, des reportages avec commentaires
touriste vue du haut du voilier

À savoir…
Les marins tiennent à une hiérarchie et à un mode de vie bien structurés à bord d’un bateau par exemple : Le Capitaine ou Skipper est le chef du bateau (ce n’est pas forcément son propriétaire).
Les équipiers participent à la vie du bord selon leurs capacités et les directives du capitaine et vous pouvez vous retrouver à la barre ou à la cuisine…
Caisse de bord : c’est un « pot commun » qui permet de payer toutes les dépenses communes : les frais de port, la nourriture, les boissons…

 

Les avantages :
Pour un cout réduit, vous ferez de beaux voyages et de belles rencontres. Découvrir une côte, un pays par la mer est très différent d’un accès par la route et en général plus dépaysant et plus sauvage.

Comment faire ?
Créez vous gratuitement un profil sur un site d’équipiers et expliquez ce que vous voulez faire, indiquer le temps dont vous disposez, votre expérience en navigation… répondez à des annonces et échangez avec les contacts qui ont consulté votre profil et vous propose d’embarquer.
Afin d’éviter les arnaques, il ne faut jamais envoyer d’acompte si demandé. Les organisateurs peuvent demander une participation financière de 10 à 30 euros par jour mais le paiement doit se faire à bord.

Lors des contacts préliminaires, n’hésitez pas à poser toutes vos questions sur le programme et le style de navigation, les distances, les ports, les mouillages, les visites…
Attachez-vous à savoir si les personnes qui seront de la partie vous plaisent. Vous vivrez en huis clos dans un espace de vie restreint avec cet équipage pendant toute la durée du séjour… Donc attention au détail qui fâche…
Par exemple à mon bord, je demande des équipiers non-fumeurs.

Les sites d’annonces que je vous recommande :
Vogavecmoi.com : http://www.vogavecmoi.com/
Bourse aux équipiers : http://www.bourse-aux-equipiers.com
STW : http://www.stw.fr/bourses/BourseEquipiers.cfm
Co-navigation : http://www.co-navigation.fr


Conclusion :

Franchement, si vous aimez l’aventure et la nature, foncer ! essayez pour voir si ça vous plait. Pour moi, faire du bateau dans le plus grand des espaces, c’est la liberté absolue. C’est tellement vaste, tellement sauvage, tellement beau et vivant. Après ça implique beaucoup de concessions avec les éléments : le vent, les marées, les vagues, la houle… et je vous conseille d’embarquer avec des gens expérimentés, sinon ça peut être dangereux. Et puis, le rythme est très différent des autres modes de transports c’est plus lent car on va à environ 5 noeuds (9 km heure), donc il faut s’y faire et vivre à bord comme dans une maison de vacance, on a le temps de se détendre, de lire, de cuisiner ou de voir le paysage se dérouler.

Enregistrer

Enregistrer