Notre avis sur les Marinas de Valencia

Construit à l’occasion de l’America’s Cup, devenue maintenant la Marina Real Juan Carlos I, le port principal de Valencia est réparti en 3 bassins avec au bout du chenal le quai pour les super-yachts et à l’entrée du port deux autres bassins pour les bateaux plus modestes.
Un côté Juan Carlos et l’autre côté Marina Sur (les 2 dépendent de la même capitainerie).

D’un côté comme de l’autre, on est assez éloigné du centre-ville, il faut longer le canal d’environ 2 km pour arriver dans l’ancien quartier des pêcheurs.
Si vous aimez pédaler : la location de vélos, gérée par la municipalité, est parfaite sinon le tram et le métro assurent une bonne desserte de la ville.
Dans cette Marina municipale, les tarifs sont modérés par rapport à d’autre du secteur même si 20 € la nuit en juin pour un bateau de 12 m reste à mon sens injustifié pour une place de port.

Les équipements :
Les sanitaires sont corrects sans plus, mais nettoyés 2 fois par fois.
Mon astuce : profitez de la laverie de la marina Sur… elle est gratuite… contrairement à celle du bassin côté principal.
Il y a du wifi sur les pontons, mais comme souvent ça fonctionne bien peu.
Côté marina Sur, il faut utiliser l’annexe pour se rendre à la capitainerie, mais n’hésitez à les contacter à la VHF, les marineros viennent vous chercher.

Bémol :
Lorsque vous arrivez à la marina pour hiverner, on vous oblige, avant même d’avoir votre place ou de savoir si ça vous plait ou pas, à définir votre durée exacte de séjour (remise par mois). Nous avons choisi 5 mois alors que nous ne sommes restés 9 mois avec aucune possibilité rétroactive de profiter de la remise pour 9 mois. Le personnel administratif n’est pas très souple… au delà du forfait longue durée choisi, vous payez par jour ou par mois !
Vous n’aurez pas de problème pour avoir une place, surtout à la Marina Sur qui est peu remplie et qui bénéficie d’un prix légèrement inférieur.
La sécurité est bien assurée avec barrière et rondes d’agents de surveillance et il faut « badger” pour accéder à son ponton…

Peu de commerces sur le port, juste des bars et un accastilleur AD. Pratique : la station de carburant dispose de recharges de camping-gaz.

Il existe un autre port de plaisance le real club Notico qui a l’air tout à fait correct avec des tarifs à peu près similaires dommage qu’il soit beaucoup plus loin de la ville et adossé au port de commerce avec les bruits du déchargement des porte-conteneurs.

En résumé :
La Marina Real Juan Carlos est un bon choix pour séjourner à Valencia dont l’aéroport international est accessible en métro. La ville est agréable, vivante et pleine de choses à visiter.
Le dimanche, nombreux musées et monuments sont gratuits… profitez-en…

Vous avez séjourné en bateau à Valencia, donnez nous votre avis sur les marinas.