Rabat & Salé, de chaque coté du Bouregreg

Le Maroc une destination dépaysante et attractive.
Nous avons suivi ses cotes atlantique de Rabat à Agadir avec des excursion dans l’intérieure du pays.
Notre première escale dans les villes de Rabat et de Salé nous laissent d’excellents souvenirs comme le montre ce reportage.

La casbah des Oudaïas :

Nous commençons nos visites par la casbah des Oudaïas, un site remarquable inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. En arrivant au pied du village, nous tombons sur une muraille qui abrite un jardin Andalou. A l’intérieur, il fait frais, l’espace est aménagé avec une belle variété d’arbres et de fleurs et de quelques mosaïques. Les fortifications sont constituées d’une citadelle du 12ème siècle qui protégeait Rabat de ses ennemis. A ses pieds, se trouve une immense plage où les habitants de Rabat profitent des plaisirs de la mer. Se promener à l’intérieur de la casbah des Oudaïas constitue un véritable enchantement. Avec ses ruelles et ses maisons peintes en bleu et blanc, on se croiraient sur une petite île grecque des Cyclades.

Rabat, capital du Pays :

C’est une ville plutôt moderne avec immeubles et tramway mais qui bénéficie, tout de même, de quelques vestiges d’un autre temps comme les remparts de la médina.

Autres visites incontournables à Rabat : le Mausolée de Mohammed V et la Tour Hassan. Nous sommes arrivés au moment de la relève de la garde, un instant de pure tradition  royale.

Le Mausolée est un bâtiment tout blanc qui se visite. Il abrite les tombeaux des rois Mohammed V et Hassan II, le père et le grand père du roi actuel.

A proximité du quartier des ambassades et du palais royal, le site de Chellah. Il est construit sur une ancienne cité romaine dont les murailles dorées font face à celles de Rabat.

C’est un havre de paix, seul le bruit du bec des cigognes nichant sur les vestiges rompt le silence.

ILes cigognes donnent à ces ruines un charme fou, nous adorons ! C’est notre coup de cœur des visites de Rabat !

Salé :

Son charme est dû aux ramparts qui entourent la vieille ville. Ils contrastent avec le tramway qui passe à ses pieds.

Nous avons arpenté pendant pas mal de temps la médina et le souk de Salé, lieux de ballade et d’approvisionnement pour les plaisanciers. L’endroit n’est pas touristique et l’immersion dans l’ambiance du Maroc traditionnel est totale.

En haut de cette casbah, il y a la grande Mosquée mais son entrée nous est interdite. Moyennant quelques dirhams, nous avons pû visiter la Médersa, juste à coté. Dans ce monument, on enseignait le Coran aux enfants qui étaient enfermés dans des cellules pour méditer sur les écritures saintes…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.