De Mohammedia à Safi en passant par El Jadida

L’objectif de l’escale à Mohammedia est d’aller à Casablanca voir la 3ème plus grande grande mosquée du monde qui porte le nom de Hassan II.

Ensuite, ce film nous conduit à El Jadida avec ses fortifications portugaises pour finir à Safi, le plus grand port de pêche à la sardine du Maroc. Voici le reportage sur ce circuit.

CASABLANCA, LA MOSQUE HASSAN II 

 
Dès que l’on arrive sur le site de la mosquée, on est impressionné par la taille de l’esplanade qui peut accueillir  80 000 fidèles… fait exceptionnel, la visite guidée de l’intérieur est possible.
Après avoir parcouru l’extérieur, nous pénétrons dans l’immense salle de prières, sa décoration composée de bois sculpté, de stucs et de céramique est de toute beauté.
Nous avons même pu voir les espaces d’ablutions et le hammam, une découverte vivement recommandée.
 
EL JADIDA, L’ANCIENNE CITE PORTUGAISE
 
Cette ville bénéficie d’un certain charme avec ses fortifications et son port rempli d’une multitude de barques de pêche colorées.
L’été, El Jadida devient une station balnéaire pour les vacanciers Marocains  qui, dans un immense fouillis, envahissent autant la plage que le port pour s’y baigner !
Les fortifications, assez bien préservées, sont propices à la promenade. Ses hauteurs offrent une belle vue sur la ville et la mer. L’intérieur était, il y a longtemps, un quartier juif prospère. A cette époque, les différentes communautés vivaient dans l’harmonie et la tolérance.
 
A El Jadida, même si sa population augmente de manière importante en période estivale, nous vous recommandons cette ville peu fréquentée par les touristes occidentaux. Elle incarne bien le Maroc authentique que nous apprécions. Dommage, qu’ici encore, des progrès sont à faire coté environnement.

SAFI, PLACE AUX SARDINES !

 
 Safi qui est le plus gros port de pêche à la sardine du Maroc.
La ville bénéficie de beaucoup d’authenticité. Le front de mer est bordé de hautes falaises et des restes d’un vieux château. La cité est cernée de murailles. Le centre historique, lui, est très pittoresque avec sur ses murs de belles fresques dans le style BD.
Ses habitants se sont forgés une bonne réputation dans la fabrication de poteries. Les ateliers de cet artisanat valent une visite.
Dommage que Safi soit très peu fréquentée des touristes, sans doute son manque de plage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.