Accueil » Reportages » Italie » Sardaigne » Cagliari et la côte sud de la Sardaigne,

Cagliari et la côte sud de la Sardaigne,

Guide de visite vidéo de 8 mn sur Gagliari et du sud Sardaigne.

Cette régions est absolument sublime et en plus elle reste sauvage et préservée. Les gens parlent toujours du nord de la Sardaigne, certe c’est beau mais il faut aller au sud avec ses cotes sont sauvages et préservées. Il y a des superbes balades à faire dans les « garrigues » qui surplombent les immenses falaises avec une vue magnifique sur la mer !

Un circuit est un excellent moyen de découvrir la Sardaigne. Nous avons parcouru la côte sud de l’ile qui est vraiment sauvage, un vrai régal pour les yeux, les criques sont magnifiques, le spectacle est permanent et chaque détour de route mérite une photo.
Terre de bergers, à la fierté légendaire, l’île recèle de nombreuses ruines archéologiques et d’églises romanes, gothiques ou baroques qui témoignent de son riche héritage historique.

Cagliari dépasse très largement les clichés de carte postale des villes méditerranéennes. Il faut parcourir la ville et palper l’histoire des bâtiments qui la façonnent. Les amoureux d’architecture et d’histoire seront ravis de découvrir l’identité de cette cité millénaire.

Dans ce reportage du découvrira la Capital Cagliari et notre circuit de Villasumus à San Anticio

Visitez la ville historique de Cagliari :

Résolument tournée vers le grand sud, la ville s’étend sur des petites collines dont la plus remarquable est le Castello qui est le centre historique… visitez la Basilique, promenez vous sur les ruines des anciens remparts et admirez un panorama à couper le souffle d’une grande partie de la ville avec la fameuse Selle du Diable.
A l’heure du dîner, profitez de la cuisine Sarde :
Les restaurants de cuisine traditionnelle Sarde sont concentrés tous au même endroit, autour de la rue Roma… choisissez vos spécialités Sardes parmi les nombreux établissements du quartier, goûtez les fameux « gnocchetti alla campidanese » (gnocchis sardes faits de semoule et aromatisés de sapran et accompagnés de jus de tomate, de pecorino sarde râpé et de morceaux de saucisses), la « fregola » (pâtes faites à la main et cuites au four) et le fameux « porchetto sardo » (cochon de lait rôti et farci).
Visitez le Cimetière Monumentale di Bonaria :
Au-delà du centre ville, le « Cimitero Monumentale di Bonaria » constitue un lieu remarquable de Cagliari : chapelles de grande valeur, œuvres funéraires anciennes. De la même façon que l’on peut prendre plaisir à se balader dans le célèbre cimetière du Père Lachaise à Paris, on appréciera la visite de ce cimetière.

« Circuit en sud Sardaigne »

Dans le sud Sardaigne, derrière l’image dorée d’une ile de vacances aux plages remarquables se cache une région riche de ses traditions et de sa nature.
Ce circuit nous conduira à Villasimus, Teulada, San Antioco… Lors de cette ballade, vous verrez que cette Ile aux côtes sauvages et préservées ressemble beaucoup à sa voisine la Corse. On commence de suite par la côte sud ouest appelle ici la Costa del Sud.
Depuis Cagliari, nous avons fait ce circuit en bateau et en mini moto. De Pula à Teulada, les paysages sont exceptionnels et encore miraculeusement préservés.
Tout le littoral est bordé de tours de guet espagnoles. Les baies et les criques sont appréciées par les navigateurs et les petits bateaux viennent y jeter l’ancre pour la journée.
Un des secteurs qui nous a le plus séduit se situe au niveau de Teulada. On y rencontre des pêcheurs dont les pratiques semblent hors du temps. Cette région est tellement sauvage qu’on peut y croiser même des animaux en liberté !!
Nous laissons la moto pour le bateau pour continuer notre virée vers l’ ile de Sant’Antioco.
Il faut savoir que cette presqu’ile est reliée à la Sardaigne par un pont qui a l’époque romaine existait déjà.
La ville principale de Sant antioco abrite un petit port de pêche. C’est une ville étendue dont la partie la plus ancienne est la ville haute avec sa cathédrale et ses catacombes réputés.
Sant’Antioco n’a rien d’exceptionnel, mais bénéficie d’une atmosphère traditionnelle typiquement sarde.
Dans la deuxième commune de l’ile Calasetta , quelques passionnés font encore vivre la pêche traditionnelle.
Cette Ville est relativement récente puisqu’elle a été créée en 1769 par d’anciens habitants de Tabarka en Tunisie dont on retrouve l’influence dans les constructions la couleur blanche.
Touche supplémentaire d’authenticité, dans le port on trouve des barques traditionnelles parfaitement entretenues.
À l’est de Cagliari, se trouve Villasimus cette petite ville est devenue avec sa marina une station balnéaire prisée.
Le secteur bénéficie des plus belles plages de Sardaigne. Comme celle de Stagno Notteri qui côtoie un étang salé, domaine des flamants roses.

Voici LA COSTA VERDI dont le nom est dû à la verdure de son maquis. Cette côte est bordée de petites plages spectaculaires qui ne sont accessibles que par des chemins de terre peu praticables.
Les constructions récentes ont été pensées pour se noyer dans le décor… espérons que cela continuera dans les années à venir.

Liens conseillés :

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match